Le Plugin Flash est nécessaire pour voir ce fichier.

type="application/x-shockwave-flash" pluginspage="http://www.macromedia.com/shockwave/download/index.cgi? P1_Prod_Version=ShockwaveFlash">
O.P.A. au Club Méditerrané pour une nouvelle étape de développement ! PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Administrator   
Mercredi, 19 Juin 2013 10:18

Le PDG Henri Giscard d’Estaing est venu présenter le 6 juin 2013 devant les membres du Comité Européen de Dialogue Social au Club Med (CEDS), les raisons de l’OPA (Offre Publique d’Acquisition) amicale des 2 principaux actionnaires, le conglomérat Chinois FOSUN (9,96%) et le fonds d’investissement AXA Private Equity (9,4%) en lien avec le management du Club Méditerranée.

 

 

 

Dans un contexte économique de crise en Europe, les principaux marchés touristiques stagnent comme en France ou régressent comme en Italie, alors que dans le même temps la stratégie de montée en gamme mise en œuvre depuis 2004 porte ses fruits. C’est pourquoi l’internationalisation de l’activité du Club Med dans les nouveaux pays émergents Chine et Russie, mais aussi Israël et Afrique du Sud devient une nécessité.

La création d’une holding (46% FOSUN, 46% AXA P.E., 8% les 400 managers du Club Méditerranée) pour racheter le capital de l’entreprise, doit permettre de renforcer et d’accélérer la stratégie 2013-2015 dont l’objectif est de 200 000 clients nouveaux par la construction de 5 villages en République populaire de Chine, l’accroissement de 20% du nombre de lits au Brésil et le développement d’une présence commerciale en Russie.

Cette O.P.A. ne doit pas avoir d’incidence en matière d’emploi et de conditions de travail, mais elle doit stabiliser le capital du Club Méditerranée pour au minimum 4 ans, permettant ainsi de poursuivre la stratégie de développement et d’internationalisation. Les membres du CEDS ont apprécié la présention faite par le PDG Henri Giscard d’Estaing tant sur les raisons, les objectifs et la procédure de mise en œuvre de cette OPA. Dans cette phase de mondialisation de l’activité du Club Méditerranée ils souhaitent le développement d’un dialogue social au plan mondial par la création d’une instance transnationale de concertation.

Vers un dialogue social mondial au Club Méditerranée ! Depuis 30 ans, le Club Méditerranée et l’EFFAT-UITA organisent une concertation sociale qui a permis dés 1996 la constitution du Comité Européen de Dialogue Social au Club Med (CEDS), en 2004 la signature d’un accord sur les droits fondamentaux au travail et la mobilité transnationale élargie en 2009 aux GE de la zone Europe – Afrique. Alors que le management du Club Med se prépare à un développement de l’entreprise au plan mondial, les GE et GO de tous les pays concernés, leurs délégués et leurs organisations syndicales souhaitent négocier une démarche pragmatique de dialogue social au plan transnational permettant de poser les problèmes économiques et sociaux pour trouver des solutions en commun avec les directions.

Une délégation de l’UITA est venue en débattre avec la Direction des Ressources Humaines du groupe Club Med le 5 juin 2016 à Paris pour envisager la constitution d’une instance transnationale de concertation avec l’ensemble des organisations syndicales impliquées dans cette multinationale du Tourisme.

 

Le secrétaire du CEDS Club Méditerranée Christian JUYAUX

 

Publications / Presse

Chiffre d’affaires du 1er trimestre 2015


Communiqué de presse du 20 février 2015
CA du 1er novembre 2014 – 31 janvier 2015

-> A télécharger ici

 

 
Résultats annuels 2014 - 28 novembre 2014

La stabilité des résultats 2014 dans un contexte très dégradé Europe-Afrique confirme la résistance du business model.
3/4 du ROC Villages réalisés par l'Asie.

-> A télécharger ici