Le Plugin Flash est nécessaire pour voir ce fichier.

type="application/x-shockwave-flash" pluginspage="http://www.macromedia.com/shockwave/download/index.cgi? P1_Prod_Version=ShockwaveFlash">
Des pertes financières et une spéculation sur le capital : quel avenir pour les GE et GO du Club Méditerranée ? PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Administrator   
Lundi, 01 Décembre 2014 09:36

Avec une nouvelle perte de 9 millions d'Euros sur l'exercice de novembre 2013 à octobre 2014 et un résultat opérationnel en baisse, le Club Med comme l'ensemble du secteur du tourisme subit les effets de la crise économique et sociale en Europe (particulièrement en France et Belgique) , les troubles au moyen orient (Egypte et dans une moindre mesure en Tunisie et au Maroc) et de l'épidémie d'Ebola en Afrique (Cap Skirring au Sénégal). Dans un contexte où le Club Med a fermé son village de Belek ***** en Turquie du fait de désaccord avec son propriétaire.


Depuis plus de 18 mois, l'interminable bataille boursière se poursuit entre le groupe Chinois FOSUN soutenu par la direction générale et le financier Italien Andréa BONOMI allié avec l'hôtelier Sud Africain KERSNER et le fonds d'investissement américain KKR. Derrière ces 2 OPA, ce sont des stratégies différentes qui sont envisagées entre un développement à l'international de villages Hauts de gamme (4 et 5 tridents) pour une clientèle fortunée des pays émergents et une offre plus diversifiée (de 3, 4 et 5 tridents) pour accueillir les anciens et nouveaux GM (Gentils Membres : appellation de la clientèle dans les villages du Club Med).


Dans cette situation préoccupante pour les salariés GE (Gentils Employés) et GO (Gentils Organisateurs) les membres du CEDS (Comité Européen de Dialogue Social) et les principaux syndicats de la zone Europe Afrique ont exprimé dans la déclaration commune du 14 octobre 2014 à Hammamet (en annexe) leur volonté d'obtenir des engagements précis sur l'emploi pour l'ensemble des GE et GO, le maintien des accords en vigueur ainsi que la création d'une instance transnationale de dialogue social et d'engagements afin d'être informés sur l'évolution économique du groupe Club Méditerranée, et de débattre des questions d'emploi, de formation, de mobilité, des conditions de travail dans les différents pays concernés par l'activité du Club Méditerranée.


Le 21 novembre 2014, le Président Directeur Général du groupe Club Méditerranée Henri Giscard d'Estaing nous répondait en vantant les perspectives du projet d'OPA de Gaillon II initié par le conglomérat FOSUN et en s'engageant à entretenir un dialogue social sans préciser ni le contenu, ni les formes de cette concertation sociale dans les transformations économiques et organisationnelles qui ne manqueront pas d'affecter le personnel dans l'avenir. Pour cela une délégation de l'EFFAT-UITA demande de le rencontrer au plus tôt afin de débattre des impacts sociaux des OPA en cours.


Fait à Tunis le 30 novembre 2014

Christian JUYAUX
Secrétaire du CEDS Club Méditerranée
+ 33 6 80 05 07 48

 

Mise à jour le Lundi, 01 Décembre 2014 09:38
 

Publications / Presse

Chiffre d’affaires du 1er trimestre 2015


Communiqué de presse du 20 février 2015
CA du 1er novembre 2014 – 31 janvier 2015

-> A télécharger ici

 

 
Résultats annuels 2014 - 28 novembre 2014

La stabilité des résultats 2014 dans un contexte très dégradé Europe-Afrique confirme la résistance du business model.
3/4 du ROC Villages réalisés par l'Asie.

-> A télécharger ici